vendredi 31 décembre 2010

Pour clore l'année 2010...

...ce chalet dans les Pyrénées imaginé par l'agence Cadaval & Solà-Morales. Véritable vision métaphysique de la finitude de l'Homme.

jeudi 30 décembre 2010

Débat Vhyb la ville hybride : 'la ville durable' avec Philippe Madec, architecte


Date : mardi 15 mars 2011
Horaire : 8h30-12h
Lieu : Pavillon de l'Arsenal, 21 boulevard Morland, 75004 Paris (M° Sully-Morland)

Conférence sur le thème de la ville durable avec Philippe Madec, architecte.

Pour vous inscrire

Débat Vhyb la ville hybride : 'Construire autrement' avec Patrick Bouchain, architecte



Date : mardi 8 mars 2011
Horaire : 8h30-12h
Lieu : Pavillon de l'Arsenal, 21 boulevard Morland, 75004 Paris (M° Sully-Morland)

Projection du documentaire de Jacques Kébadian 'Construire autrement'* suivi d'un débat entre Patrick Bouchain et Michaël Silly, fondateur de Vhyb la ville hybride.

Pour vous inscrire

Pour mieux connaître Patrick Bouchain, je vous invite à lire cet entretien qu'il a donné à propos de la Friche la Belle de Mai.

*"Pendant les travaux, le chantier est ouvert au public", tel est une des particularités, qui apparaît comme un manifeste, du chantier du Channel. C'est celle que le réalisateur Jacques Kébadian va suivre pendant toute la durée du chantier. En toile de fond : la métamorphose des anciens abattoirs de la ville de Calais en Scène Nationale.

mardi 28 décembre 2010

Un hôtel mobile à Andalsnes en Norvège...mais pas seulement




Ce concept du Norvégien Jägnefält Milton est arrivé en troisième position du Norwegian master plan competition. Il s'agit d'un hôtel monté sur rail qui se déplace au gré de la ville en fonction des saisons. Il y a aussi une salle de concerts, des équipements publics. L'originalité du concept repose surtout sur le fait qu'il s'adapte à la ville déjà constituée ; nul besoin de concevoir de nouvelles artères et infrastructures.

Un packaging minimaliste pour un effet maxi



Les designers de l'agence Antrepo ont revisité l'identité visuelle de marques de la grande conso. à vous de juger !

lundi 27 décembre 2010

Les Alpes ou la mondialisation dans ce qu'elle a de pire ?



Les Cerniers dans le Valais en Suisse ont reçu en 2005 le prix mondial du tourisme durable pour leur camp de 'Whitepod' dont les principes reposent sur :
- la limitation de consommation d'eau et d’énergie,
- la diminution de production de déchets,
- l’utilisation des ressources renouvelables,
- la sensibilisation la clientèle sur la préservation de l’environnement.

Il ne s'agit encore que d'un concept pour millionaires mais après avoir passé une semaine dans les Alpes, et avoir constaté les méfaits de l'industrie de "l'or blanc" sur la nature et les habitants, ceci peut constituer un début de réponse. Pêle-mêle de ce que j'ai pu observer :

- des stations de ski littéralement "posées" sur la montagne et totalement dépendantes au niveau de leurs ressources (énergie, eau...) de l'extérieur,
- des habitants des villages alentours évincés des stations tant les prix des remontées mécaniques sont prohibitifs (avec le sentiment de frustration qui en découle naturellement),
- une dévitalisation sociale, économique, culturelle des villages environnants, un exode rural lent mais progressif, des stations de ski intermédiaires (soutenues par les collectivités locales) prises à le gorge et qui ferment les unes après les autres,
- des installations certes ultra-modernes (qui au passage demandent des investissements colossaux dont le ROI est loin d'être assuré) mais qui constituent autant de verrues dans le paysage.

Au-delà du paysage défiguré c'est bel et bien le fossé qui s'est installé entre les stations construites de toute pièce dans les années 50-60 et les villages qui m'a le plus marqué. Les stations font certes vivre quelques autochtones mais il s'agit d'emplois saisonniers, peu qualifiés et peu rémunérés. Rien en tout cas qui peut laisser penser que cette industrie, dans sont état actuel, pourra péréniser les quelques emplois locaux. Plus grave encore, l'acculturation des pratiques qui laisse la place à un prêt à penser, à consommer, mondialisé et identique, que l'on se trouve à Ibiza, Les Arcs ou Miami.

jeudi 16 décembre 2010

Le Monolithe à Lyon...pas tant que ça



Le Monolithe est situé dans le quartier Confluence, au sud de Lyon. Il s'agit d'un programme mixte comprenant logements sociaux, accès à la propriété, bureaux et commerces. Il est composé de cinq parties, l'originalité étant que chacune d'entre elles a été confiée à un architecte différent : Pierre Gautier, Manuelle Gautrand, ECDM et Erik van Egeraat.

mercredi 15 décembre 2010

Les Rubans du développement durable 2010 : de l'excellent...et une fausse note


La remise des prix des 'rubans du développement durable' s'est déroulée hier au Conseil d'Etat à Paris. L'idée est de distinguer les teritoires pour leurs politiques globales et concrètes de développement durable (tant en termes d'écologie industrielle comme le rappelait Pierre Moscovici, que de gouvernance locale ou de préservation de la biodiversité). Les territoires récompensées :
- Bras-Panon (la Réunion)
- Carquefou (Loire-Atlantique)
- Colmar (Haut-Rhin)
- Créon (Gironde)
- Haubourdin(Nord)
- Lille (Nord)
- Mellé (Ille-et-Vilaine)
- Orléans (Loiret)
- Pays de Montbéliard (Doubs)
- région de Franche-Comté

J'ai beaucoup apprécié :
- la politique de préservation de la biodiversité de Mellé, davantage axée sur la mise en réseau des acteurs que sur les moyens financiers
- la personnalité de Jean-Marie Darmian, ex instit' et journaliste très axé sur la dimension pédagogique de sa mission d'élu
- le bon sens du maire d'Haubourdin, qui fait preuve d'un pragmatisme terriblement efficace
- l'originalité de la démarche de gouvernance de Lille qui a crée un parlement local composé des différents acteurs directement et indirectement concernés par les projets d'aménagement
- la démarche génétiquement démocratique du maire de Colmar

J'ai moins aimé :
- la démarche de Bordeaux orientée 'préservation des petits oiseaux'

mardi 14 décembre 2010

Pluenergiehaus : une maison concept d'un genre nouveau


L'institut ILEK (Institut für Leichtbau Entwerfen und Konstruieren) de l'université de Stuttgart a conçu cette maison qui génère à la fois sa propre énergie ainsi que celle pour un véhicule électrique.

lundi 13 décembre 2010

Des multiples atouts de la paille de la Champagne Bérichonne


Après le chanvre, la laine de mouton...voici le panneau de paille. L'usine de fabrication de la société Stramentech est implanté au cœur de la Champagne Berrichonne (2è région céréalière de France). Double avantage, elle offre de nouveaux débouchés aux agriculteurs et les surplus de paille ne sont plus brûlés.
L'usine a déja créé 13 emplois (Neuvy-sur-Paillou (36).
Les panneaux de paille compressée à chaud, sont recouverts d'une couche de carton recyclé qui leur donne l'aspect de plaques de plâtre constituent des isolants phoniques et thermiques performants à un prix très compétitif.
L'idée n'est pas nouvelle. L'utilisation de la paille dans le batiment a été remise au goût du jour par les anglais dans l'après-guerre, qui l'ont utilisée pour faire face aux énormes besoin de reconstruction et 3 à 400 000 maisons ont été batie avec ce matériau. La technique s'est ensuite timidement exportée dans une quinzaine de pays dont les USA, l'Australie mais surtout les anciens pays du bloc de l'est ainsi que ceux en voie de développement...

samedi 11 décembre 2010

Le Vatican, état le plus éco-responsable au monde


Le Vatican a fait installer une petite centrale photovoltaïque pour ses besoins énergétiques. Résultat, cele en fait l'état le plus clean au monde.

vendredi 10 décembre 2010

Arrêt des projets de centrale photovoltaïque décrété par Matignon : les Alpes du Sud en première ligne


Matignon a récemment décidé de geler tout projet de construction de centrale photovoltaïque jusqu'en mars 2011. Pour les Alpes du Sud, ce ne sont pas moins de quatre projets qui ont ainsi été stoppés net. C’est le cas notamment à Espinasses où le permis de construire a pourtant été délivré en avril dernier et où, à l’heure actuelle, rien n’a véritablement bougé, le site étant toujours sur liste d’attente.
Du côté de Montjay-Sorbiers en revanche, le nouveau décret rajoute son lot de soucis. Car dans le Buëch, on attendait déjà la décision de la préfecture quant au projet d’une centrale photovoltaïque de plus de 30 hectares qui pourrait voir le jour en pleine forêt, l’enquête publique préalable à son implantation s’étant achevée le 25 novembre.
Mais « pour l’instant, on est bloqués » résume Yves Rabasse, maire de Sorbiers. En effet, même si la préfecture venait à autoriser le projet (la réponse est attendue pour la mi-décembre), celui-ci sera, quoi qu’il arrive, bloqué jusqu’en mars par ce nouveau décret.
Une situation que connaît également le Pays Sisteronnais où le projet d’implantation d’un parc photovoltaïque en lieu et place de l’ancienne décharge de Mison attend également que les résultats de l’enquête publique menée du 15 octobre au 15 novembre derniers ne soient rendus publics.
Et avec ceux du hameau d’Arzeliers à Laragne-Montéglin et de l’aérodrome du Chevalet à Aspres-sur-Buëch, ce sont donc quatre projets de parc ou centrale photovoltaïque qui sont pour l’instant retardés par ce nouveau décret. Jean-Michel Arnaud affirme pour le Chevalet : « Pour nous, ça ne change rien dans notre démarche. On avisera au fur et à mesure ».

Etat financier des collectivités territoriales en Bretagne : l'état d'urgence ?


à un an du remplacement de la taxe professionnelle par la contribution économique territoriale, l'état des finances des collectivités territoriales bretonnes pose de nombreuses questions ; à lire dans Sud Ouest

jeudi 9 décembre 2010

La Région Nord-Pas-de-Calais met le turbo sur le bio


Ce matin, sept marchés du Nord-Pas-de-Calais ont signé une charte d'engagement avec le conseil régional pour s'approvisionner auprès des agriculteurs biologiques du Nord-Pas-de-Calais. Par cet accord la Région entend montrer sa détermination à favoriser l'agriculture biologique. 'Le Nord - Pas-de-Calais, en pourcentage de surfaces cultivées en bio, est à l'avant-dernière place des régions françaises... Mais il y a des raisons à cela. Ici, dans de petites et moyennes exploitations, la tradition est de pratiquer la culture intensive', précise David Lefranc, responsable de la recherche et du développement de la coopérative de Phalempin.

mercredi 8 décembre 2010

Une école en superposition


Bjarke Ingels Group a récemment fait cette proposition d'école pour la ville d'Asminderod au Danemark. Son originalité, cette série de toits végétalisés ondulés qui permettenta aux enfants d'y jouer (gare à ne pas tomber !). L'école est également équipée d'un système de récupération des eaux de pluie, jouit d'un programme spécifique de préservation de la biodiversité et d'une utilisation optimisée de la lumière de jour.

mardi 7 décembre 2010

Favoriser la R&D des énergies renouvelables...encore et toujours


Jusqu'à récemment, une éolienne produisant 1,5 megawatt, était considérée comme une réelle performance. Avec l'Enercon E-126, ce ne sont pas moins de 7 megawatt qui seront produits à l'année. Dans cette course au gigantisme, la compagnie norvégienne Enercon annonce une éolienne produisant 10 megawatt pour 2011 et une entreprise espagnole une éolienne de 15 megawatt pour 2020 (70 éoliennes de ce type produiront l'équivalent de l'énergie annuelle d'une centrale nucléaire).

dimanche 5 décembre 2010

Résidence pour filles mères en Norvège


L'agence norvégienne Fantastic Norway a conçu un village de maisons interconnectées pour filles mères avec lieux de vie, salles de jeux et cuisines à partager entre résidents. Sur le papier le projet peut sembler séduisant, mais à terme, le risque n'est-il pas de communautariser la misère sociale ?

samedi 4 décembre 2010

Une maison arche nouvelle génération


La structure de toit en forme d'arche a longtemps été mise de côté (elle date du XIVè siècle). Elle permet pourtant d'alléger la structure et donc d'utiliser moins de matériau. C'est le parti pris de l'architecte Richard Hawke pour la 'crossway house' de Staplehurst dans le Kent en Angleterre. De surcroît il s'agit d'une maison passive.

jeudi 2 décembre 2010

Nouveau collège d'Amsterdam : le temporaire de transition



Voici le premier collège démontable au monde ! dans l'optique d'un collège flambant neuf, la ville d'Amsterdam a décidé de mettre à la disposition des élèves une structure temporaire (plus sympa que les lycées Pailleron non ?!). Modulable, le bâtiment est destiné à être déplacé sur d'autres sites à Amsterdam, lorsque le nouveau collège (dont la construction à commencé) sera terminé.

mercredi 1 décembre 2010

Calendrier 'eat local'

Le calendrier est réalisé par Maria Schoettler, artiste basée à Oakland aux Etat-Unis.